Applications en ligne

















Résidence d'artiste

Bruno Allain, écrivain, acteur et plasticien, est en résidence territoriale au Lycée Professionnel Chennevière-Malézieux. Il avait effectué une telle résidence en 2014-2015 alors que commençait la démolition de l'ancien lycée. Aujourd'hui les travaux de reconstruction sont presque terminés. On en est à la touche finale.
Passerelle entre passé et futur, Bruno Allain a choisi le présent comme thème de cette résidence. Qu'est-ce que le présent ? Qu'est-ce que vivre au présent ?
On imagine aisément comment cette thématique peut se décliner selon les enseignements...
Depuis son arrivée, Bruno Allain interroge les lycéens sur le présent. Une séquence qu'il appelle pêche à la ligne... En voici quelques extraits recueillis entre le 18 et le 28 septembre 2017 :
 
Le présent ? Comment le vivre pleinement ? Et ce qu'on doit faire ?
Le présent ? C'est une conjugaison. Quelque chose qui se produit sur le moment. Vivre l'instant t !
Le présent c'est être là. Présent et présence, ce n'est pas pareil. Au téléphone portable, suis-je au présent, suis-je présent ?
Le présent, ce sont les actualités.
C'est vivre au jour le jour.

Dès qu'on parle du présent, c'est le passé. Vaut mieux ne pas penser...
Il faut vivre au présent sinon on n'avance pas. Il y en a qui sont toujours dans le passé...
Les historiens travaillent pour qu'on évite de faire les mêmes erreurs.
Tu es raciste, toi, alors t'as appris quoi ?
Paris, c'est un gros ballon de stress. Personne ne dit bonjour.
Le présent, c'est mieux quand il y a des échanges. On peut dire : le présent, c'est l'échange.
Le présent est une machine à transformation, il se transforme en passé. Le présent, ce sont des déchets.

 
Le présent, c'est ce qui se passe tout de suite.
Le présent, il y en a plein. Ici ou ailleurs, il se passe d'autres choses.
Vivre au présent, c'est oublier ce qui s'est passé et regarder vers le futur. J'ai des archives personnelles dans ma tête. Il y a des trucs qu'on peut oublier : par exemple, quelqu'un qui t'a fait du mal. Mais les bons souvenirs, ceux-là, il faut les garder. La classe de CAP était très amusante. On partageait beaucoup de choses en commun, même des sorties hors du lycée. Avec certains, on se revoit encore.
 
Le présent, c'est vivre le moment tout de suite. Ne pas regretter ce qu'on fait.
On discute en ce moment, c'est le présent. Tout à l'heure, je serai en cours, ce sera le présent et notre discussion le passé.
Comment attraper le présent ? On ne peut pas. En vacances, le présent, ça peut être se préparer pour une soirée, prendre la douche, s'habiller... Et le lendemain le présent c'est aller à la plage. Tu oublies le passé, ce qui s'est produit pendant la soirée. Le présent c'est regarder devant et penser à ce qu'on a fait derrière...
Ne pas trop réfléchir au futur ni penser au passé pour ne pas avoir trop de problèmes dans la tête.
On peut mourir à tout moment. Le coeur peut s'arrêter. Il faut savourer chaque minute de temps.
Le présent, ça a quelle durée ? Ça commence et ça s'arrête où ?
 
Le présent, c'est le monde qu'on vit maintenant. On est au courant de ce qui se passe partout. Il y a des conflits... etc...
Là on est dans le présent. C'est une frontière. Elle change. Il y a des choses qui évoluent, des choses qui se passent en même temps.
Le présent, ça dépend du mouvement, ça dépend de ce en quoi on croit.
 
Le présent est différent pour chacun, enfin pas totalement, ça se ressemble mais ce n'est pas du tout pareil. Ce sont les mêmes événements mais ils sont vécus différemment. On n'était pas d'accord sur un match. Moi, j'étais sûr que la Juve avait mieux joué que le Barça. Les autres non.
Le présent c'est maintenant.
Le présent c'est avoir faim.
 
Au présent, on se projette dans le futur. Moi par exemple j'espère devenir footballeur professionnel et avoir mon BTS.